Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ellen Clapsaddle vintage postcard fairies phonograph









Il y a quelques jours sur le blog de Valy j'ai vu ce tag qui consiste à raconter ses premières fois et j'ai bien aimé... Voici mes réponses :

Premier job : EQSA, sigle savant pour désigner : « Employée Qualifiée des Services Administratifs » aux Aciers et Outillage Peugeot, vieille entreprise du Doubs bien connue (savez-vous que l’histoire de la famille Peugeot remonte au XVième siècle  et que Peugeot ce n’est pas uniquement les automobiles mais aussi l’outillage, les cycles, les profilés industriels… Je ne sais pas ce qu’il en est actuellement mais à l’époque où j’y travaillais les diverses activités étaient complètement séparées et dirigées par les différents membres de la famille)

 

Première voiture : une Fiat Panda que je n’ai quasiment jamais conduite. Elle était bien à mon nom, je l’ai eu flambant neuve mais… voilà… bien qu’ayant mon permis depuis 30 ans, je fais une allergie à la conduite ! Qu’à cela ne tienne, elle a fait le bonheur de mes fils qui ont appris tous les deux à conduire et à se faire les dents sur elle. Après moults aventures, la pauvre a fini dans un fossé, sans grand dommage pour ses passagers, mais cabossée de partout.

 

Première broderie : je devais avoir une dizaine d’année, une amie de mes parents me l’a offerte. Elle avait fabriqué une sorte de tambour avec une boite à camembert évidée lol, en utilisant le couvercle et le corps de la boîte. Il me semble que le fil était bleu et il devait y avoir des petites fleurs à broder au point de tige. Je ne pense pas l’avoir jamais terminée ! Je n’avais pas du tout accroché à l’époque et ils se passera… des décennies avant que je m’y remette.

 

Premier voyage : Bordeaux/Abidjan, j’avais 5 ans, lors d’une escale ma maman m’avait offert un jus d’ananas qui m’a rendue malade pour la suite du voyage. Exit le jus d’ananas pendant des années, rien que l’odeur, un peu douceâtre, me flanquait la nausée.

 

Premier baiser : J’avais 14 ou 15 ans, il s’appelait Régis et devait en avoir 17. C’était à Abidjan, il est resté mon amoureux pendant un an puis je suis rentrée en France, nous avons échangé quelques lettres et puis je crois bien que nous nous sommes un peu perdus de vue…


Voilà... Maintenant l'attrape qui veut !

Bonne soirée à vous tous !


Tag(s) : #Martine Rose

Partager cet article

Repost 0