Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je comptais vous montrer aujourd'hui mon avancée sur le SAL Alexandre mais... justement... celle-ci n'étant pas significative, on va s'abstenir !

A la place, voici un petit bidouillage fait il y a quelques jours...

Je vous explique en gros :

J'ai déjà dû vous dire (mais bon il y a des nouvelles qui me lisent, alors il faut bien les tenir informées de ce point capital !) que j'habite un charmant appartement mais qui a le tort de ne pas posséder d'entrée, ni de vestibule, ni de corridor,  rien qui ne pourrait ressembler à un sas  : on entre directement dans la pièce à vivre (paraît que c'est ce qui se fait actuellement, pour pouvoir laisser plus de surface au séjour) et ça, moi ça me dérange ! D'autant plus que quand vous ouvrez votre porte et que vous vous trouvez nez-à-nez avec vos voisins, ceux-ci ne peuvent s'empêcher de jeter un oeil à l'intérieur pour admirer votre fouillis et vos talents de décoratrice (je le sais, je fais pareil !).

Que faire ? J'ai choisi la solution du paravant mais celui que je voulais, style XVIIIème, délicatement peint, recouvert d'un tissu indienne d'époque, coûtait une vraie fortune. Donc exit pour l'instant la merveille des merveilles (et même exit pour toujours, si mon goût persiste pour ce genre d'objet, j'essaierai de le faire moi-même ! Heu oui... J'ai bien dit "j'essaierai" !) et je me suis rabattue sur le modèle courant, à lattes (ah les lattes, quelle horreur pour la pousssière, généralement je les époussette quand je suis au téléphone, ça passe le temps et ça ne demande pas d'efforts de concentration particuliers...), style faux colonial. J'ai bien pensé le poncer, le repeindre et le patiner gustavien mais, outre que je n'ai jamais fait de patine, je ne suis pas sûre que ça plaise à tout le monde dans la maisonnée (le mariage est le royaume de la compromission).

Donc, depuis plusieurs mois, ce paravent trône face à la porte mais décidément j'avais un peu de mal à m'y faire tant je le trouvais banal. Finalement, profitant de l'absence de  DH, parti  pour plusieurs semaines en déplacement professionnel, j'ai relooké/customisé le dit paravent (sorry ça ne sera pas un AVANT/APRES, vu que j'ai oublié de prendre la photo de départ, pressée que j'étais de lui faire changer d'allure...). Et voilà ce que ça donne :




Ceci c'est le panneau central avec deux cadres que j'ai garnis de toile de Jouy. Ils viennent de Maisons du Monde et m'ont été offert à Noël offerts par mon fils et ma belle-fille).

Hier soir, c'était le grand oral car DH rentrait de voyage et connaissant ses goûts extrêmement classique en matière de déco, je ne m'attendais pas à un débordement d'enthousiasme...

Le soir, aucune réaction. Samedi matin, toujours rien. N'y tenant plus, je lui demande ce qu'il pense de mes efforts de décoration.


- Ben, pour l'instant, on ne voit pas grand chose... J'attend le résultat final.

- Comment ça pas grand chose ? Mais c'est terminé là !

- Ah ? Mais les cadres vides là, tu vas bien mettre quelque chose dedans quand même, non ?

J'ai eu beau lui expliquer, magazines de  déco à l'appui, que c'était le top du moment les cadres vides, le must absolu en matière de déco, je ne l'ai pas senti convaincu...

Et comme je vois chez certaines d'entre vous le front qui se plisse (si, si, j'ai un écran magique qui me permet de vous voir derrière votre ordi) et un air d'incompréhension total devant la déco made in Rose, je vais vous montrer autre chose pour que vous ne soyez pas venues pour rien aujourd'hui sur mon blog.

Une petite réalisation en cartonnage, faite il y a plus d'un an, mais que j'aime bien :



(vous allez penser que j'ai le syndrôme du cadre vide mais je trouve tellement joli et assorti l'ensemble de ces deux tissus que je n'arrive pas à me résoudre à cacher celui rayé de rose par des photos ...)

Voili voilou, c'est tout pour aujourd'hui, je vous souhaite un très bon week-end, prenez bien soin de vous !




Tag(s) : #Cartonnage

Partager cet article

Repost 0