Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

Déjà 11 semaines que je me plie à cet exercice, je ne pensais pas tenir aussi longtemps...


Depuis ma fenêtre
: j'aperçois un moineau qui s'est posé sur mon balcon. Cela me fait penser qu'il faut que je mette de la graisse et des graines dans mon petit nichoir...

Je pense : qu'il me reste encore beaucoup de cadeaux à préparer pour Noël. Notamment certains qui doivent partir assez loin et qu'il faudrait que j'envoie ces jours-ci pour être sûr qu'ils arrivent en temps.

                                       

Je suis pleine de gratitude : envers  Nadine, une ex collègue, qui a organisé une soirée de retrouvailles la semaine dernière, où j'ai revu des personnes, perdues de vue depuis des années. Quelle super soirée, que de souvenirs échangés. Drôle aussi de voir combien, en dix ans, on pu changer quand d'autres sont restés tout à fait semblables, comme si je les avais quittés la veille !

Dans ma cuisine : tout est -presque- prêt pour mon petit déjeuner/brunch. J'avais envie d'un vrai "breakfast" ce matin : muffin, beurre confiture, oeufs brouillés, saucisse, bacon, toasts. J'ai dû être une Lady anglaise dans une autre vie !

                                       

Je suis en train de créer : je vais vous décevoir : pas grand chose ! Pour l'instant je récolte, j'amasse les idées. Il faut leur laisser le temps de mûrir et de s'épanouir.

                                     

Je vais faire : m'atteler à mes chuts de Noël, je suis encore dans les temps mais il faut que je me dépêche quand même ! Et puis faire cette boîte dont je vous parle pratiquement toutes les semaines et qui n'avance pas ! Il faut absolument que je la termine quelques semaines (hum...) avant Noël car ce n'est pas un cadeau de Noël et je ne veux pas que l'heureuse bénéficiaire se sente obligée de me rendre la pareille, elle qui m'a déjà tant gâtée !

Je porte : pantalon et pull noirs, ballerines noires à pois blanc (le must du confort à défaut du glamour !)

Je lis : un roman de Mary Higgins Clark qui date un peu. Je l'ai pris récemment à la bibliothèque.

 

 

 

"En 1891, des jeunes filles disparaissent mystérieusement. Mais lorsqu'un siècle plus tard, on découvre leurs squelettes ainsi que les cadavres de mortes plus récentes, la petite ville de Spring Lake, vieille station balnéaire chic de la côte Atlantique, est tétanisée. Chacun semble avoir quelque chose à cacher. Le docteur, l'agent immobilier, le restaurateur... tous paraissent suspects. Mais sont-ils pour autant coupables ?
Dans cette atmosphère d'angoisse grandissante, Emily Graham, une jeune avocate new-yorkaise, s'installe dans la maison de famille où, jadis, vécut Madeline, son ancêtre assassinée. Un homme observe ses faits et gestes. S'agit-il d'un tueur ? De mystérieux liens semblent le rattacher à toutes ces victimes du passé. Emily sera-t-elle sa prochaine cible ?
"

 

J'ai adoré Higgins Clark à ses débuts. J'ai lu et relu "La nuit du renard", "La clinique du Docteur H". Et puis j'ai trouvé qu'elle se lançait dans une production de masse, avec toujours les mêmes ressorts psychologiques et policiers. Du coup, j'ai cessé d'acheter ses livres. Je renoue aujourd'hui avec elle, comme on retrouverait une vieille amie, avec qui on aurait eu un différend mais que finalement on aurait plaisir à revoir, et c'est vrai que ce livre est bien ficelé.  Je lutte pour ne pas lire la fin (une mauvaise habitude qui m'a déjà gâché pleins de plaisirs de lecture !). D'ailleurs, je crois que dès que j'en aurais fini avec vous, je replongerai dans les aventures d'Emilie Graham !

J'espère : avoir fini en temps mes cadeaux de Noël.

 

J'entends : le pépiement du moineau dont je vous parlais plus haut, qui s'égosille. J'habite en pleine ville, eh bien, savez-vous que les moineaux hantent les rayons de mon hyper marché ? Ils ne sont pas timides du tout et je crois qu'ils ont trouvé dans ce magasin un garde manger bien garni ! Je pense qu'on doit souvent trouver des paquets de graines éventrés ! (quoique, pour une raison que je ne m'explique pas, on les trouve aussi beaucoup au rayon des conserves !).

  

Autour de la maison : les employés municipaux s'affairent à monter sur la place un superbe sapin de Noël, tout enneigé de fausse neige, qui doit bien faire trois mètres de haut.

 

Quelques projets pour le reste de la semaine : bien sûr m'affairer sur mes chuts. En projet immédiat : un porte post-it mais de forme différente que ceux que je fais d'habitude, tout en longueur parce que j'ai trouvé un très joli transfert qui a cette forme et que je voudrais utiliser. Comme il doit partir en Australie bientôt, il faut que je me dépêche pour le terminer sinon il arrivera après Noël. Une boîte livre, bien entamée, il me reste à coller la base sur la couverture et recouvrir l'intérieur du couvercle. Cette boîte part pour les Etats-Unis et là aussi il y a urgence ! Et puis entamer cette boîte dont je vous rebats les oreilles chaque semaine ! En broderie, poursuivre mon Monasterium de The Gift of Stitching qui a bien avancé mais... j'ai fait une grosse erreur et je dois défaire une bonne partie (4 ou 5 lettres)de l'alphabet, pfff !

 

Une chose que j'aime bien faire : surfer sur internet pour trouver de jolies photos anciennes ou des cartes de voeux du début du 20ème siècle.

                                        

 Une photo à partager avec vous :

 

 

 

 Ce jeune garçon, qui a bien grandi depuis cette photo, et que vous voyez en compagnie de son tonton, est sur le point d'entrer en F1. J'imagine la pression qu'il va subir s'il y arrive ! Pas évident de succéder à son oncle Ayrton ! D'autant plus qu'il ne fera pas ses débuts dans une écurie de pointe (son oncle non plus mais, à ses débuts, il n'était pas aussi nécessaire que maintenant d'avoir une bonne voiture pour réussir, le talent du pilote pouvait faire la différence, je ne pense pas que ce soit toujours le cas actuellement...). Bon courage à Bruno Senna qui a dû convaincre, avec difficulté, sa famille de le laisser faire de la compétition automobile (outre son oncle, il a aussi perdu son père, mort dans un accident de moto, un an après Ayrton Senna), ce qui explique qu'il se soit lancé si tardivement dans la course. Il a terminé la saison dernière vice champion en GP2, l'antichambre de la Formule 1.

Voilà, c'est fini pour cette semaine. Je vous laisse, je vais rejoindre l'héroïne de Marie H.C., en espérant ne pas être déçue par la fin du livre !

Bonne semaine à tous, à bientôt !

                                          

Tag(s) : #Day Book

Partager cet article

Repost 0