Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'était supposé être une brocante ET un vide-grenier mais à vrai dire il n'y avait que des professionnels.

Je ne cherchais rien de précis donc je n'ai pas été déçue de ne pas trouver grand chose. Voici le résultat de quelques heures de flânerie et de marches sous les frondaisons du square de Batignolles (dans Paris pour ceux et celles qui ne connaissent pas ...) hier  (désolé les photos ne sont pas terribles mais la visibilité aujourd'hui n'était pas au rendez vous  ) :

 

 

 

 

 

La serviette monogrammée fait 60 x 70 cm à peu près (rien à voir avec nos petites serviettes de table actuelles...).

L'aiguière n'a aucune valeur marchande. Son seul intérêt : j'aimais sa forme et le fait que son décor était peint à la main. Je l'ai eu pour trois fois rien (6 €, elle était vendue à 15) parce que le vendeur était pressé de remballer pour aller voter mais je pense qu'elle ne vaut pas plus.

Les cartes postales sont beaucoup plus émouvantes. Deux d'entre elles sont "embossées", ce qui leur donne un léger relief.

Regardez l'écriture de la première : soigneusement écrite au porte plume, avec des pleins, des déliés et des volutes. Elle est adressée à une certaine Yvonne qui habite rue de Vouillé à Paris, où j'ai habité aussi il y a quelques années, deux immeubles plus loin. La deuxième carte est signée Yvonne (la même ?). Elle a dû être envoyée sous enveloppe car elle ne porte ni souscription ni timbre. La troisième est plus... inhabituelle : elle est partie de Mulhouse (écrit en allemand sur la flamme, du moins c'est ce qu'il me semble), à destination de Strasbourg. Le timbre est allemand.  Le texte est écrit en allemand ou en alsacien. Elle doit dater du temps où l'Alsace était allemande...

(J'aurais bien aimé vous montrer les photos les unes après les autres mais OB ne veut rien savoir ce soir et j'ai été obligée de passer par Rock You...)

 

Free Photo hosting by PhotoLava.com

Tag(s) : #Témoignages du passé

Partager cet article

Repost 0